Wiki Industri.e : la planification énergétique
La planification énergétique est un processus prévu par la norme ISO 50001 portant sur le management de l’énergie (Organisation internationale de normalisation - 15 juin 2011). Après le déploiement d’un système de management de l’énergie, la norme ISO 50001 impose la mise en œuvre d’un travail de planification énergétique. Ce dernier a pour objectif l’amélioration continue de la performance énergétique de l’organisation. Il passe notamment par l’identification des activités ayant une incidence sur la consommation énergétique de l’organisation. La planification énergétique doit être documentée et suivre un déroulement précis.  
1. Déroulé 2. Objectifs et plans d’actions
   

1. Déroulé

La planification énergétique débute par l’identification des exigences légales concernant la consommation et le rendement énergétique de l’organisation. Cette dernière doit démontrer qu’elle satisfait bien à ces exigences. Ceci fait, l’organisation pourra s’engager dans sa revue énergétique. C'est-à-dire qu’elle va évaluer ses usages et sa consommation énergétiques passés et présents à partir de mesures et d’autres données. Après ce travail d’analyse, elle identifie ses Usages Énergétiques Significatifs (UES), à savoir les installations, les équipements, les systèmes, les procédés et les personnes ayant un impact significatif sur la performance énergétique de l’usine.  

2. Objectifs et plans d’actions

L’organisation identifie les potentiels d’amélioration de sa performance énergétique. Elle établit des consommations de référence pour ses usages et sa consommation énergétiques. Ces profils énergétiques permettent de se donner des objectifs de performance, de comparer et d’expliquer les écarts, de mettre en place des plans d’actions. Il s’agit d’une moyenne sur une période donnée, éventuellement pondérée en fonction de facteurs subits affectant les usages : le niveau de production, la météo…  
   |   Par exemple... Le Directeur d’usine pourra suivre la consommation globale de son installation en kWh par tonne de produit fini, afin de surveiller d’éventuelles dérives énergétiques ou d’identifier les bonnes pratiques pour reproduire les meilleurs résultats. La planification énergétique s’applique aussi aux actions avec investissement du type calorifugeage d’un réseau de vapeur ou remplacement d’une chaudière.
  La planification énergétique passe donc par la définition d’objectifs, par exemple améliorer son kWh par tonne. Pour les atteindre, les équipes devront créer, appliquer et faire évoluer des plans d’actions. Des documents doivent impérativement préciser les éléments suivants : responsabilités, calendrier, méthodologie de vérification de l’amélioration, méthodologie de vérification des résultats.  
Sources
LRQA Business Assurance Guide pratique de mise en œuvre de l’ISO 50001 http://media.energie-industrie.com/Presentation/livre_blanc_iso_50001_433068.pdf ATEE - Certificats d’économies d’énergie – Fiche explicative n° FE 50
  • Posté le 18 juillet 2017
  • |
  • Par admin_vertuoz

Articles similaires